Démarches /Urbanisme

Permanences et contacts

Le service de l’urbanisme vous reçoit uniquement les mardis et jeudis matins de 9h30 à 12h00 sans rendez vous. Contactez-nous au 05.46.29.50.56 ou par mail à urbanisme@lesportesenre.fr

Mise en place du Guichet numérique des autoristaions d’urbanisme (GNAU) accessible à partir du lien suivant : https://cdc-iledere.urbanisme17.fr/gnaucdciledere

Nouveauté dès ce 1er janvier 2022 : les demandes d’autorisation d’urbanisme peuvent désormais être déposées en ligne, via une plateforme accessible sur le site Internet de votre commune ou de la Communauté de communes de l’île de Ré.

Depuis le 1er janvier, les demandes d’autorisation d’urbanisme peuvent se faire en ligne, 7j/7 et 24h/24. Pour cela, les 10 villages et la Communauté de communes de l’île de Ré mettent en place une plateforme numérique, le « Guichet numérique des autorisations d’urbanisme »*. Il est accessible depuis les sites Internet des communes et de la Cdc île de Ré.

Ce nouvel outil inclut tous types de démarches : les demandes de certificat d’urbanisme (CUa et CUb), de permis de construire (PC), d’aménager (PA) et de démolir (PD). Il concerne également les déclarations d’intention d’aliéner (DIA), les déclarations de cession d’un fonds de commerce, d’un fonds artisanal ou d’un bail commerce soumis au droit de préemption, et les déclarations préalables (DP).

Suivre l’évolution de son dossier en temps réel

Ce guichet numérique permet aux professionnels et aux particuliers de suivre en temps réel l’évolution de leur dossier.

Il reste toutefois possible de continuer à faire sa demande au format papier.

Plus d’infos sur l’utilisation de cette plateforme : www.cdciledere.fr

* Le Code des relations entre le public et l’administration impose aux collectivités locales de mettre en place un outil permettant la saisine par voie électronique des demandes d’urbanisme au 1er janvier 2022.

PLUI

La Communauté de Communes de l’Ile de Ré est chargée de l’instruction de la plupart des demandes d’autorisation d’urbanisme (permis de construire, permis de démolir, permis d’aménager, certificat d’urbanisme opérationnel, déclaration préalable pour division et aménagement).

Toutefois, les demandes doivent être effectuées auprès de la mairie de la commune concernée par votre projet. La Communauté de Communes élabore le PLUi (Plan Local d’Urbanisme intercommunal) qui a remplacé les 10 POS (Plans d’occupation des sols) auparavant en vigueur sur l’Ile de Ré.

https://cdciledere.fr/amenager-le-territoire/urbanisme/plui

PPRN

Le Plan de Prévention des Risques Naturels (PPRN), institué par la loi « Barnier » du 2 février 1995, est le principal instrument de l’action de l’Etat dans la prévention des risques naturels majeurs (submersions, inondations, mouvements de terrain, séismes, avalanches, feux de forêt) et des risques technologiques (accidents industriels).

Ce document de planification vise à réduire l’exposition des personnes et des biens aux risques en réglementant l’utilisation des sols. Une fois adopté, le Plan de Prévention des Risques constitue une servitude d’utilité publique qui s’impose aux documents d’urbanisme.

https://www.charente-maritime.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Risques-naturels-et-technologiques/Les-plans-de-prevention-des-risques-naturels-PPRN-a-l-etude/Ile-de-Re/Les-Portes-en-Re

AUtorisation d’urbanisme

(infos du site Service-Public.fr)

Question-réponse

Peut-on envoyer un œuvre d'art à l'étranger ?

Vérifié le 25 mars 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

La sortie d'un bien culturel est autorisée dans les cas suivants :

  • Restauration
  • Expertise
  • Vente éventuelle
  • Exposition culturelle

La sortie d'un bien en dehors du territoire national peut être temporaire ou définitive.

 À noter

l'œuvre concernée peut aussi bien appartenir à un propriétaire privé (particulier, galerie d'art...) qu'à une institution publique.

L'exportation d'un bien culturel ayant un intérêt historique, artistique ou archéologique est soumis à autorisation s'il a une certaine ancienneté et valeur.

Biens culturels soumis à l'obligation d'autorisation d'exportation

Type

Valeur

Antiquités nationales et objets archéologiques provenant directement de fouilles de plus de 100 ans

Quelle que soit la valeur

Objets archéologiques de plus de 100 ans et monnaies antérieures à 1500 ans ne provenant pas directement de fouilles

3 000 €

Monnaies après 1500 ans de plus de 100 ans

15 000 €

Éléments faisant partie intégrante de monuments, provenant du démembrement, de plus de 100 ans d'âge

Quelle que soit la valeur

Tableaux et peintures de plus de 50 ans

30 0000 €

Aquarelles, gouaches et pastels de plus de 50 ans

50 000 €

Dessins de plus de 50 ans

30 000 €

Gravures, estampes, sérigraphies, lithographies, affiches de plus de 50 ans

20 000 €

Photographies, films et négatifs de plus de 50 ans

25 000 €

Livres et partitions musicales imprimées, isolés ou en collection de plus de 50 ans

50 000 €

Cartes géographiques imprimées de plus de 100 ans

25 000 €

Collections ou spécimens zoologiques, botaniques, minéralogiques, anatomiques

et collections présentant un intérêt historique, paléontologique, ethnographique ou numismatique

50 000 €

La démarche de sortie du territoire de l'un de ces biens diffère selon que le bien doit être envoyé vers ou en dehors de l'UE.

 Attention :

vous n'avez pas de démarche à faire si votre bien est en France depuis moins de 2 ans.

  • La démarche de sortie du territoire peut être faite en ligne (téléservice) ou par courrier.

    • Vous devez remplir une demande d'autorisation de sortie temporaire (AST) pour une durée correspondant à l'objet de la demande (par exemple, durée de la restauration ou de l'exposition). La date du retour est obligatoirement indiquée sur l'AST.

      Service en ligne
      Demandes en ligne pour la circulation des biens culturels

      Accéder au service en ligne  

      Ministère chargé de la culture et de la communication

      En l'absence de réponse dans les 2 mois, l'autorisation est considérée comme accordée.

       À noter

      votre accusé de réception sert de preuve et permet de justifier que vous avez bien fait la démarche nécessaire.

    • Vous devez remplir une demande d'autorisation de sortie temporaire (AST) pour une durée correspondant à l'objet de la demande (par exemple, durée de la restauration ou de l'exposition). La date du retour est obligatoirement indiquée sur l'AST.

      Formulaire
      Demande d'autorisation de sortie temporaire (AST) d'un bien culturel

      Accéder au formulaire  

      Ministère chargé de la culture et de la communication

      Votre demande doit être envoyée au ministère en charge de la culture par lettre recommandée avec accusé de réception.

      Où s’adresser ?

      Par courrier

      6 rue des Pyramides

      75041 Paris Cedex 01

      Par téléphone

      +33 1 40 15 73 00

      Par télécopie :

      +33 1 40 15 34 10

      Par courriel

      communication.dgpat@culture.gouv.fr

      En ligne

      http://www.culturecommunication.gouv.fr

      En l'absence de réponse dans les 2 mois, l'autorisation est considérée comme accordée.

       À noter

      votre accusé de réception sert de preuve et permet de justifier que vous avez bien fait la démarche.

    • Vous devez remplir une demande de certificat d'exportation définitive. Ce certificat atteste que le bien n'a pas la qualité d'un trésor national et peut donc sortir de France.

      Service en ligne
      Demandes en ligne pour la circulation des biens culturels

      Accéder au service en ligne  

      Ministère chargé de la culture et de la communication

      En l'absence de réponse dans les 4 mois, le certificat est considéré comme accordé.

       À noter

      votre accusé de réception sert de preuve et permet de justifier que vous avez bien fait la démarche nécessaire.

      Le certificat est attaché au bien et ne mentionne pas le nom du propriétaire. Il n'a pas besoin d'être renouvelé après une vente et doit être cédé au nouveau propriétaire avec le bien.

    • Vous devez remplir une demande de certificat d'exportation définitive. Il atteste que le bien n'a pas la qualité d'un trésor national et peut donc sortir de France.

      Formulaire
      Demande de certificat d'exportation pour un bien culturel (en UE)

      Accéder au formulaire  

      Ministère chargé de la culture et de la communication

      Votre demande doit être envoyée au ministère en charge de la culture par lettre recommandée avec accusé de réception.

      Où s’adresser ?

      Par courrier

      6 rue des Pyramides

      75041 Paris Cedex 01

      Par téléphone

      +33 1 40 15 73 00

      Par télécopie :

      +33 1 40 15 34 10

      Par courriel

      communication.dgpat@culture.gouv.fr

      En ligne

      http://www.culturecommunication.gouv.fr

      En l'absence de réponse dans les 4 mois, le certificat est considéré comme accordé.

       À noter

      votre accusé de réception sert de preuve et permet de justifier que vous avez bien fait la démarche nécessaire.

      Le certificat est attaché au bien et ne mentionne pas le nom du propriétaire. Il n'a pas besoin d'être renouvelé après une vente et doit être cédé au nouveau propriétaire avec le bien.

  • Vous devez remplir les 2 démarches suivantes :

    • Autorisation de sortie temporaire (AST)
    • Licence d'exportation

    Ces 2 démarches peuvent être faites en ligne (téléservice) ou par courrier.

    • Vous devez remplir une demande d'autorisation de sortie temporaire (AST) pour une durée correspondant à l'objet de la demande (par exemple, durée de la restauration ou de l'exposition). La date du retour est obligatoirement indiquée sur l'AST.

      Service en ligne
      Demandes en ligne pour la circulation des biens culturels

      Accéder au service en ligne  

      Ministère chargé de la culture et de la communication

      En l'absence de réponse dans les 2 mois, l'AST est considérée comme accordée.

      Vous devez également faire une demande de licence d'exportation sur ce même téléservice.

      En l'absence de réponse dans les 2 mois, la licence est considérée comme accordée.

      La licence n'est utilisable qu'une seule fois, pendant 1 an. Une fois qu'elle est périmée, elle doit être renouvelée.

      Si vous êtes l'auteur de l’œuvre, la licence n'est pas exigée. Vous pouvez effectuer un inventaire détaillé, sur papier libre en double exemplaire, daté et signé.

      L'inventaire doit être présenté au bureau de douane de sortie qui en conserve un exemplaire.

      Le bien doit revenir dans les 3 ans.

      Dans le cas où l'œuvre n'est pas réimportée, le bureau de douane est tenu de l'indiquer sur l'inventaire.

       À noter

      vos accusés de réception servent de preuve et permettent de justifier que vous avez bien fait les démarches nécessaires.

    • Vous devez remplir une demande d'autorisation de sortie temporaire (AST) pour une durée correspondant à l'objet de la demande (par exemple, durée de la restauration ou de l'exposition). La date du retour est obligatoirement indiquée sur l'AST.

      Formulaire
      Demande d'autorisation de sortie temporaire (AST) d'un bien culturel

      Accéder au formulaire  

      Ministère chargé de la culture et de la communication

      Votre demande doit être envoyée au ministère en charge de la culture par lettre recommandée avec accusé de réception.

      Où s’adresser ?

      Par courrier

      6 rue des Pyramides

      75041 Paris Cedex 01

      Par téléphone

      +33 1 40 15 73 00

      Par télécopie :

      +33 1 40 15 34 10

      Par courriel

      communication.dgpat@culture.gouv.fr

      En ligne

      http://www.culturecommunication.gouv.fr

      En l'absence de réponse dans les 2 mois, l'AST est considérée comme accordée.

      Vous devez également faire une demande de licence d'exportation.

      Formulaire
      Demande de licence d'exportation d'un bien culturel (hors UE)

      Cerfa n° 11033*03

      Accéder au formulaire (pdf - 60.7 KB)  

      Ministère chargé des finances

      Pour vous aider à remplir le formulaire :

      Cette demande doit être envoyée au bureau de douane français de votre département, de préférence par lettre recommandée avec avis de réception.

      En l'absence de réponse dans les 2 mois, la licence est considérée comme accordée.

      La licence n'est utilisable qu'une seule fois, pendant 1 an. Une fois qu'elle est périmée, elle doit être renouvelée.

      Si vous êtes l'auteur de l’œuvre, la licence n'est pas exigée. Vous pouvez effectuer un inventaire détaillé, sur papier libre en double exemplaire, daté et signé.

      L'inventaire doit être présenté au bureau de douane de sortie qui en conserve un exemplaire.

      Le bien doit revenir dans les 3 ans.

      Dans le cas où l'œuvre n'est pas réimportée, le bureau de douane est tenu de l'indiquer sur l'inventaire.

       À noter

      vos accusés de réception servent de preuve et permettent de justifier que vous avez bien fait les démarches nécessaires.

  • Vous devez remplir les 2 démarches suivantes :

    • Certificat d'exportation définitive
    • Licence d'exportation

    Ces 2 démarches peuvent être faites en ligne (téléservice) ou par courrier.

    • Vous devez remplir une demande de certificat d'exportation définitive. Ce certificat atteste que le bien n'a pas la qualité d'un trésor national et peut donc sortir de France.

      Service en ligne
      Demandes en ligne pour la circulation des biens culturels

      Accéder au service en ligne  

      Ministère chargé de la culture et de la communication

      En l'absence de réponse dans les 4 mois, le certificat est considéré comme accordé.

      Le certificat est attaché au bien et ne mentionne pas le nom du propriétaire. Il n'a pas besoin d'être renouvelé après une vente et doit être cédé au nouveau propriétaire avec le bien.

      Vous devez également faire une demande de licence d'exportation sur ce même téléservice.

      En l'absence de réponse dans les 2 mois, la licence est considérée comme accordée.

      La licence n'est utilisable qu'une seule fois, pendant 1 an. Une fois qu'elle est périmée, elle doit être renouvelée.

      Si vous êtes l'auteur de l’œuvre, la licence n'est pas exigée. Vous pouvez effectuer un inventaire détaillé, sur papier libre en double exemplaire, daté et signé.

      L'inventaire doit être présenté au bureau de douane de sortie qui en conserve un exemplaire.

      Le bien doit revenir dans les 3 ans.

      Dans le cas où l'œuvre n'est pas réimportée, le bureau de douane est tenu de l'indiquer sur l'inventaire.

       À noter

      vos accusés de réception servent de preuve et permettent de justifier que vous avez bien fait les démarches nécessaires.

    • Vous devez remplir une demande de certificat d'exportation définitive. Il atteste que le bien n'a pas la qualité d'un trésor national et peut donc sortir de France.

      Formulaire
      Demande de certificat d'exportation pour un bien culturel (en UE)

      Accéder au formulaire  

      Ministère chargé de la culture et de la communication

      Votre demande doit être envoyée au ministère en charge de la culture par lettre recommandée avec accusé de réception.

      Où s’adresser ?

      Par courrier

      6 rue des Pyramides

      75041 Paris Cedex 01

      Par téléphone

      +33 1 40 15 73 00

      Par télécopie :

      +33 1 40 15 34 10

      Par courriel

      communication.dgpat@culture.gouv.fr

      En ligne

      http://www.culturecommunication.gouv.fr

      En l'absence de réponse dans les 4 mois, le certificat est considéré comme accordé.

      Le certificat est attaché au bien et ne mentionne pas le nom du propriétaire. Il n'a pas besoin d'être renouvelé après une vente et doit être cédé au nouveau propriétaire avec le bien.

      Vous devez également faire une demande de licence d'exportation.

      Formulaire
      Demande de licence d'exportation d'un bien culturel (hors UE)

      Cerfa n° 11033*03

      Accéder au formulaire (pdf - 60.7 KB)  

      Ministère chargé des finances

      Pour vous aider à remplir le formulaire :

      Cette demande doit être envoyée au bureau de douane français de votre département, de préférence par lettre recommandée avec avis de réception.

      En l'absence de réponse dans les 2 mois, la licence est considérée comme accordée.

      La licence n'est utilisable qu'une seule fois, pendant 1 an. Une fois qu'elle est périmée, elle doit être renouvelée.

      Si vous êtes l'auteur de l’œuvre, la licence n'est pas exigée. Vous pouvez effectuer un inventaire détaillé, sur papier libre en double exemplaire, daté et signé.

      L'inventaire doit être présenté au bureau de douane de sortie qui en conserve un exemplaire.

      Le bien doit revenir dans les 3 ans.

      Dans le cas où l'œuvre n'est pas réimportée, le bureau de douane est tenu de l'indiquer sur l'inventaire.

       À noter

      vos accusés de réception servent de preuve et permettent de justifier que vous avez bien fait les démarches nécessaires.

L'exportation définitive d'un bien culturel hors UE d'une valeur minimale de 5 000 € est soumise au paiement d'une taxe forfaitaire de 6 % du prix de vente ou de sa valeur en douane.

Vous devez déclarer et payer cette taxe dans le mois suivant la transaction sauf si vous êtes dans l'une des situations suivantes :

  • Vous vendez votre bien aux musées ou aux bibliothèques publiques
  • Vous réexportez à l'occasion d'un changement de résidence des objets importés lors de votre installation en France
  • Vous exportez votre œuvre dont vous êtes l'auteur à condition que vous en ayez la propriété continue depuis sa création.

Dans ce cas, vous n'avez pas à déclarer ni à payer cette taxe forfaitaire.

Dans les autres cas, votre déclaration doit être faite au moyen d'un formulaire.

Formulaire
Taxe sur les ventes de métaux précieux, bijoux, objets d'art, de collection et d'antiquité

Cerfa n° 11294*13

Accéder au formulaire (pdf - 298.7 KB)  

Ministère chargé des finances

Si vous avez opté pour le régime d'imposition des plus-values, vous devez remplir un autre formulaire.

Formulaire
Déclaration d'option pour le régime général de taxation des plus-values - Ventes de métaux précieux, bijoux, objets d'art, de collection et d'antiquité

Cerfa n° 10251*17

Cette déclaration est à utiliser par les vendeurs ou exportateurs de métaux précieux, bijoux, objets d'art, de collection ou d'antiquité qui optent, conformément aux dispositions de l'article 150 VL du CGI, pour le régime de droit commun d'imposition des plus-values mobilières des particuliers.

Accéder au formulaire (pdf - 771.7 KB)  

Ministère chargé des finances

Vous devez envoyer l'un ou l'autre formulaire au service des impôts de préférence par lettre recommandée avec accusé de réception.

L'envoi illégal d'une bien culturel peut être sanctionné de 2 ans de prison et jusqu'à 450 000 € d'amende.

La sortie d'un trésor national est exceptionnellement autorisée dans les cas suivants :

  • Restauration
  • Expertise
  • Participation à une manifestation culturelle
  • Exposition
  • Dépôt dans une collection publique

La sortie d'un trésor national en dehors du territoire national ne peut être que temporaire, avec retour obligatoire.

 À noter

l'œuvre concernée peut aussi bien appartenir à un propriétaire privé (particulier, galerie d'art...) qu'à une institution publique. Sa qualification en trésor national se fait après examen et proposition par la commission consultative des trésors nationaux du service des musées de France.

La démarche de sortie du territoire d'un trésor national diffère selon que le bien doit être envoyé vers ou en dehors de l'UE.

Il faut faire une demande d'autorisation de sortie temporaire (AST). Cette démarche peut être faite en ligne ou par courrier.

  • Vous devez remplir une AST et y indiquer une durée correspondant à l'objet de la demande (par exemple, durée de la restauration, durée de l'exposition). La date du retour est obligatoirement indiquée sur l'AST.

    Service en ligne
    Demandes en ligne pour la circulation des biens culturels

    Accéder au service en ligne  

    Ministère chargé de la culture et de la communication

    En l'absence de réponse dans les 2 mois, l'AST est considérée comme accordée.

     À noter

    votre accusé de réception sert de preuve et permet de justifier que vous avez bien fait la démarche.

  • Vous devez remplir une AST et y indiquer une durée correspondant à l'objet de la demande (par exemple, durée de la restauration, durée de l'exposition). La date du retour est obligatoirement indiquée sur l'AST.

    Formulaire
    Demande d'autorisation de sortie temporaire d'un trésor national

    Cerfa n° 02-0076

    Accéder au formulaire  

    Ministère chargé de la culture et de la communication

    Votre demande doit être envoyée au ministère en charge de la culture par lettre recommandée avec accusé de réception.

    Où s’adresser ?

    Par courrier

    6 rue des Pyramides

    75041 Paris Cedex 01

    Par téléphone

    +33 1 40 15 73 00

    Par télécopie :

    +33 1 40 15 34 10

    Par courriel

    communication.dgpat@culture.gouv.fr

    En ligne

    http://www.culturecommunication.gouv.fr

    En l'absence de réponse dans les 2 mois, l'AST est considérée comme accordée.

     À noter

    votre accusé de réception sert de preuve et permet de justifier que vous avez bien fait la démarche.

Vous devez remplir les 3 démarches suivantes :

  • Autorisation de sortie du territoire (AST)
  • Licence d'exportation
  • Déclaration d'exportation

Ces 3 démarches peuvent être faites en ligne (téléservice) ou par courrier.

  • Vous devez remplir une demande d'autorisation de sortie temporaire (AST) pour une durée correspondant à l'objet de la demande (par exemple, durée de la restauration, durée de l'exposition). La date du retour est obligatoirement indiquée sur l'AST.

    Service en ligne
    Demandes en ligne pour la circulation des biens culturels

    Accéder au service en ligne  

    Ministère chargé de la culture et de la communication

    En l'absence de réponse dans les 2 mois, l'AST est considérée comme accordée.

    Vous devez également faire une demande de licence d'exportation sur ce même téléservice.

    En l'absence de réponse dans les 2 mois, la licence est considérée comme accordée.

    La licence n'est utilisable qu'une seule fois, pendant 1 an. Une fois qu'elle est périmée, elle doit être renouvelée.

    Si vous êtes l'auteur de l’œuvre, la licence n'est pas exigée. Vous pouvez effectuer un inventaire détaillé, sur papier libre en double exemplaire, daté et signé.

    L'inventaire doit être présenté au bureau de douane de sortie qui en conserve un exemplaire.

    L’œuvre doit revenir dans les 3 ans.

    Dans le cas où l'œuvre n'est pas réimportée, le bureau de douane est tenu de l'indiquer sur l'inventaire.

    Enfin, vous devez faire une déclaration d'exportation auprès du service des douanes pour sortir du territoire de l'UE, également sur ce même téléservice.

     À noter

    vos accusés de réception servent de preuve et permettent de justifier que vous avez fait les démarches nécessaires.

  • Vous devez remplir une demande d'autorisation de sortie temporaire (AST) pour une durée correspondant à l'objet de la demande (par exemple, durée de la restauration, de l'expertise ou de l'exposition). La date du retour est obligatoirement indiquée sur l'AST.

    Formulaire
    Demande d'autorisation de sortie temporaire d'un trésor national

    Cerfa n° 02-0076

    Accéder au formulaire  

    Ministère chargé de la culture et de la communication

    Votre demande doit être envoyée au ministère en charge de la culture par lettre recommandée avec accusé de réception.

    Où s’adresser ?

    Par courrier

    6 rue des Pyramides

    75041 Paris Cedex 01

    Par téléphone

    +33 1 40 15 73 00

    Par télécopie :

    +33 1 40 15 34 10

    Par courriel

    communication.dgpat@culture.gouv.fr

    En ligne

    http://www.culturecommunication.gouv.fr

    En l'absence de réponse dans les 2 mois, l'AST est considérée comme accordée.

    Vous devez également faire une demande de licence d'exportation.

    Formulaire
    Demande de licence d'exportation d'un bien culturel (hors UE)

    Cerfa n° 11033*03

    Accéder au formulaire (pdf - 60.7 KB)  

    Ministère chargé des finances

    Pour vous aider à remplir le formulaire :

    Cette demande doit être envoyée au bureau de douane français de votre département, de préférence par lettre recommandée avec avis de réception.

    En l'absence de réponse dans les 2 mois, la licence est considérée comme accordée.

    La licence n'est utilisable qu'une seule fois, pendant 1 an. Une fois qu'elle est périmée, elle doit être renouvelée.

    Si vous êtes l'auteur de l’œuvre, la licence n'est pas exigée. Vous pouvez effectuer un inventaire détaillé, sur papier libre en double exemplaire, daté et signé.

    L'inventaire doit être présenté au bureau de douane de sortie qui en conserve un exemplaire.

    L’œuvre doit revenir dans les 3 ans.

    Dans le cas où l'œuvre n'est pas réimportée, le bureau de douane est tenu de l'indiquer sur l'inventaire.

     À noter

    vos accusés de réception servent de preuve et permettent de justifier que vous avez bien fait les démarches nécessaires.

L'envoi illégal d'un trésor national peut être sanctionné de 2 ans de prison et jusqu'à 450 000 € d'amende.

Oui, sous certaines conditions.

Les règles varient selon que l’œuvre est qualifiée de trésor national ou s'il s'agit un bien culturel.

Pour être qualifié de trésor national, le bien doit remplir l'une des caractéristiques suivantes :

  • Appartenir aux collections publiques, notamment celles des musées de France
  • Être classé au titre des monuments historiques et des archives
  • Présenter un intérêt majeur pour le patrimoine national d'un point de vue historique, artistique ou archéologique

Un trésor national peut être envoyé à l'étranger, mais son retour sur le territoire national est obligatoire.

En dehors de ces 3 cas, l’œuvre est un bien culturel qui n'est pas qualifié de trésor national.

Et aussi

Pour en savoir plus