Vivre aux Portes /Mouillages

Les mouillages en question

A l’heure actuelle, il n’existe pas de réglementation vis-à-vis des mouillages sur le littoral des Portes en Ré. Les plaisanciers fréquentant régulièrement le site, mouillent leur unité à leur propre initiative, et avec leurs propres équipements. 

Afin de sécuriser, réglementer et favoriser les pratiques des activités nautiques sur ce secteur de l’île de Ré, la commune Ré souhaite la création de plusieurs zones de mouillage organisé. 

Les enjeux principaux de la création de ces espaces sont les suivants : 

  • structurer, organiser et réglementer l’activité des mouillages 
  • régulariser l’occupation des mouillages des navires sur le Domaine Public Maritime, 
  • sécuriser les opérations de mouillage (balisage, adéquation avec le matériel utilisé…), 
  • optimiser les services pour les usagers (accessibilité, exploitation du site …). 
  • respecter l’environnement avec des corps morts fixes à la place des pneus permettant de préserver la faune

Le mouillage sur le littoral des Portes est confronté à quelques contraintes dont il faut tenir compte : 

  •  une très forte fréquentation pour la plaisance, principalement à la saison estivale, donc une grande capacité d’accueil à prévoir et une  gestion de ces mouillages organisés à mettre en oeuvre
  • une grande multiplicité d’usages sur le littoral : écoles de voile, ostréiculture, tourisme balnéaire, sports nautiques, etc
  • des surfaces à terre restreintes face au mouillage sur le site de la Grande Jetée 
  • certains sites dont les fonds situés dans la zone de balancement des marées font apparaitre de la roche ou voient la présence d’anciennes constructions d’écluses à poisson. 

Une étude est actuellement en cours avec le cabinet Odyssée Développement. Un questionnaire a été réalisé au premier trimestre 2021 auprès des portingalais et estivants destiné à identifier au mieux les pratiques actuelles.

Près de 300 personnes y ont répondu dont 72 % de résidents secondaires. Ils se disent en majorité favorables aux mouillages organisés .

  • 96 % pratiquent  des activités nautiques
  • 90 % en famille/amis/équipage
  • 63 % sur des bateaux à moteur 
  • 83 % possèdent déjà un bateau dont une grande majorité inférieure à 7m

La Loge et La Patache sont les sites les plus utilisés suivis du Gros Jonc, de l’Anse du Fourneau et du Fier.

Les résultats de l’étude et les préconisations ne seront pas connues avant la fin de l’année 2021.